Défiscalisation en art contemporain

12 mai 2017 Posté par:Catégorie:Actualités

L’art contemporain connait depuis 2013 une croissance exponentielle.

Défiscalisation, investissement atypique, transmission, diversification patrimoniale etc… L’art contemporain est un achat passion qui répond à de nombreux besoins.

Le marché de l’art contemporain constitue un marché mâture d’actifs tangibles. Les prix et la liquidité des œuvres en font des actifs patrimoniaux d’évidence à moyen-long terme.

Par ailleurs, outre la possibilité de réaliser une plus-value intéressante, la fiscalité appliquée en France autant à l’achat qu’à la revente d’œuvres d’art est très avantageuse et renforce indéniablement l’attrait pour ce type d’actifs.

En revanche l’investissement en art contemporain est un placement risqué qui peut résulter en une perte en capital, voire en la perte totale du capital investi, notamment en cas d’impossibilité de revendre l’œuvre d’art. L’investissement dans une œuvre d’art ne relève pas de la réglementation des produits financiers.

De ce fait Juris Vie, en partenariat avec un spécialiste du marché de l’art contemporain depuis 2008, met en place une stratégie sur mesure d’acquisition d’art contemporain et vous apporte :

  1. Une sélection d’œuvres sans conflit d’intérêt avec les galeries
  2. Un sourcing international auprès de tous les acteurs (artistes, collectionneurs, galeristes…)
  3. L’intervention possible d’un expert en art externe
  4. L’accès au marché primaire et secondaire
  5. Un accompagnement tout au long de vos investissements

L’offre :

Investir dans l’art contemporain pour les particuliers

Les avantages :

  • Plus-value à la revente : Choix entre une taxe forfaitaire de 6,5 % du prix de vente de l’œuvre ou une imposition de 34,5 % sur la plus-value, avec un abattement de 5 % par an à compter de la deuxième année de détention (exonération au bout de 22 ans).
  • ISF : Exonération d’ISF des œuvres d’art, qui n’ont pas à être déclarées.
  • Droits de succession : Les œuvres d’art sont soumises aux droits de succession, avec possibilité de les intégrer dans le forfait de 5 % des meubles meublants sous certaines conditions.

Investir dans l’art contemporain pour les professionnels

Les avantages :

  • Déduction du résultat imposable de 20 % annuel de 60 % du prix d’acquisition d’œuvres pendant 5 ans dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires HT annuel de l’entreprise.
  • Conditions : Les œuvres doivent être d’artistes vivants et doivent rester exposées au public (entrée, couloir, salle de réunion…).

Contactez un conseiller pour avoir plus d’informations ou pour connaître les modalités d’investissement en art contemporain.

04 92 47 84 52 – contact@jurisvie.com