Rechercher une solution
Contactez-nous au 01 83 75 48 76 ou nous écrire

Intencial Lybéralys Vie

– Versement initial minimum : 1 000 €
– Versement complémentaire à partir de 300 €
– Versements programmés à partir de 100 €/mois
– Minimum par support : 100 €
Frais d’entrée exceptionnels : 0 % (sous condition)
– Frais de gestion du contrat : 1 %
– Frais d’arbitrage : 1 arbitrage gratuit par an puis 0,8 %
– Multi gestion possible
2 fonds euro (perf net 2019 : 1,70 % et entre 1,10 et 1,50 %)
– Possibilité d’investir à 60 % en fonds euro
– Supports d’investissement disponibles :
500 fonds OPCVM / 24 SCPI / 5 OPCI / 4 SCI / 3 FCPR et fonds structurés

Pourquoi souscrire au contrat Intencial Lybéralys Vie avec Juris Vie ?

  • Bénéficier de frais exceptionnellement bas négociés.
  • Bénéficier d’un service haut de gamme : disponibilité, conseil, réactivité.
  • Bénéficier d’une allocation d’actifs sur mesure, d’un suivi des performances et de recommandation d’arbitrage.

 

Paritaire et mutualiste depuis 1938, le groupe APICIL a été créé par et pour les entreprises. La structure qui gouverne ce groupe n’obéit à aucune logique de profit. Apicil n’est pas côté en bourse et ne dépend d’aucun actionnaire. Cette particularité garantit la prise en compte des intérêts des clients.

Concernant la solvabilité, le groupe Apicil affiche un ratio de solvabilité S2 de 233%, soit 10 points de plus que l’année dernière. Il affiche 1,1 milliard d’euros de fonds propres comptables (+10%) et gère 13,2 milliards d’euros d’actifs.

Intencial Patrimoine qui regroupe APICIL Assurances, APICIL Life et GRESHAM Banque est la marque du groupe APICIL exclusivement dédiée aux conseillers en gestion de Patrimoine. Intencial met à la disposition d’Olifan Group un ensemble d’enveloppes fiscales, de mode de gestion et de très nombreux supports financiers pour nous permettre de construire une solution d’épargne en adéquation avec les attentes de nos clients.

 

Principales caractéristiques de l’assurance vie

L’assurance-vie a beau être le placement préféré des français, ses subtilités restent encore souvent mystérieuses pour de nombreux souscripteurs. Sans doute parce qu’elle bénéficie de plusieurs régimes fiscaux de faveur qui se superposent :

  • En premier lieu, l’assurance-vie constitue un produit d’épargne dont les gains constatés lors d’un retrait ou d’un rachat sont d’autant moins taxés que la durée de détention du contrat est longue (pour les gains issus de primes versées avant le 27/09/2017) . Un critère à bien connaître pour en optimiser la gestion.
  • Ensuite, l’assurance-vie bénéficie d’un régime civil spécifique en matière de transmission : les sommes versées aux bénéficiaires du contrat lors du décès de l’assuré le sont hors succession. Et ces sommes sont transmises sans impôt au bénéficiaire, à concurrence de 152 500 € par personne, lorsqu’elles sont issues de primes versées par le souscripteur avant 70 ans. La loi de finances pour 2018 n’a pas modifié la fiscalité de l’assurance vie en cas de décès.

Par conséquent, l’assurance-vie est le placement idéal pour répondre à trois objectifs :

  1. Valoriser des capitaux
  2. Percevoir des revenus complémentaires faiblement fiscalisés, immédiatement et/ou à la retraite
  3. Optimiser la transmission du patrimoine

Les contrats d’assurance vie multi-supports donnent accès à un large choix de supports d’investissements :

Les placements libellés en euros : Les fonds versés sont garantis.

Les placements libellés en unités de compte : Les fonds sont investis en unités de compte. Ils peuvent prendre la forme d’actions, d’obligations, de parts d’OPCVM, SCPI, etc.

Les fonds investis varient en fonction de l’évolution des marchés boursiers ou immobiliers de référence. La valeur des fonds n’est donc pas garantie ; seul le nombre d’unités de compte est garanti.

Le capital reste disponible au travers des rachats ou des avances :

Le rachat : Il s’agit d’une opération permettant au souscripteur de se faire rembourser l’intégralité ou une partie de la valeur de rachat du contrat avant son échéance.

L’avance : Il s’agit d’une opération par laquelle l’assureur accepte contre une rémunération sous forme d’intérêt de faire une avance d’argent sans modifier le fonctionnement du contrat d’assurance.

Les arbitrages entre les supports d’investissement sont possibles sans incidence fiscale.

Tableau récapitulatif de la fiscalité de l’assurance-vie en cas de vie : 

Vous pouvez télécharger la brochure de ce produit avec le lien suivant :



Florent MISTRETTA
Consultant
florent.mistretta@olifangroup.com
06 08 76 96 75

CONTACTER
Je souhaite prendre contact avec
un consultant Jurisvie

Pour prendre contact avec un consultant Jurisvie, veuillez s'il vous plait utiliser le formulaire ci-dessous. Vous serez recontacté dans les plus brefs délais.

Message
Je souhaite recevoir les informations de Jurisvie. Je suis informé(e) que je peux facilement et à tout moment, modifier mes préférences d’abonnement.

01 83 75 48 76

nous écrire